Logispret Menu
Imprimer

Les assurances pour un prêt

L'assurance de prêt vous garantit au minimum contre les risques décès-invalidité. Il est vivement recommandé de se protéger également contre l’incapacité temporaire de travail (ITT) et le chômage pour réaliser sereinement votre projet immobilier.

Le contrat de la banque

La banque propose systématiquement une assurance pour le prêt qu’elle octroie. Il s'agit souvent d'une assurance collective, dont le tarif est identique quel que soit l’âge de l’emprunteur. Plus l’emprunteur est âgé, plus cette formule est intéressante. Notez toutefois que pour la plupart des contrats, l’assurance collective n’est plus possible au-delà de 57 ans ; il faut alors souscrire une assurance personnalisée.

Délégation d'assurance

Lors d'un emprunt immobilier, il convient de comparer l’assurance du prêteur avec les propositions de la concurrence, notamment si les emprunteurs ont moins de 45 ans avec une couverture des risques métiers ou des risques aggravés non prise en compte par l’assurance collective, ou qui génère un surcoût important.

Il est donc possible de souscrire, auprès d’un autre organisme que sa banque, une assurance individuelle déléguée au profit du prêteur pour garantir l’emprunt.

Garanties décès

En cas de décès, tout ou partie du prêt est remboursé à la banque au prorata du pourcentage assuré par l’emprunteur décédé.

Lors d'une souscription à plusieurs, chaque co-emprunteur détermine sa quote-part assurée, jusqu'à constituer 100 %. Ainsi, un couple répartira le risque en fonction des revenus de l’un ou l’autre.

Il est possible pour 2 emprunteurs de se couvrir chacun à 100 %. Toutefois, l’assureur ne remboursera que 100 % du capital restant dû en cas de décès simultané des emprunteurs, malgré la double protection souscrite.

Invalidité

L'emprunteur peut se garantir contre trois types de risques :

  • Invalidité Absolue et Définitive (IAD)
  • Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA)
  • Invalidité Permanente et Totale (IPT)

Ces trois formules prennent en charge le remboursement des échéances lorsque, à la suite d'une maladie ou d'un accident, l’assuré se trouve dans un état physique ou mental le mettant dans l'impossibilité totale et permanente de se livrer à un travail ou à une occupation susceptible de lui procurer gain ou profit.

Leurs prestations diffèrent en fonction :

  • du taux d’invalidité de 33 % à 66 % et de ses conséquences dans la vie quotidienne de l’assuré.
  • du classement de l’invalidité déterminé par la catégorie de la Sécurité Sociale.

Incapacité Temporaire de Travail (ITT)

Cette garantie intervient lorsque, par suite de maladie ou d'accident, l'assuré ne peut exercer temporairement son activité professionnelle d'aucune manière, même partiellement, et quelle que soit la nature de sa profession.

Elle prévoit la prise en charge des mensualités, selon la quote-part assurée par l'adhérent, pendant la durée totale de l'incapacité, déduction faite de la durée de franchise prévue au contrat.

Chômage

Cette garantie prend effet pendant une période déterminée de perte d’emploi. L'assuré doit être salarié et sous contrat à durée indéterminée. Un délai d’ancienneté chez l’employeur peut être exigé.

En fonction du contrat, l’assurance rembourse une quote-part de la mensualité ou comble la perte de ressources liées au chômage.