Logispret Menu
Imprimer

Emprunter pour acheter sa résidence principale

Acheter sa résidence principale par le biais d'un crédit immobilier est relativement courant. Il convient toutefois de bien préparer son plan de financement pour être sûr que le remboursement du prêt n'handicapera pas votre quotidien.

L' apport personnel

Pour éviter l'inconfort d'un crédit immobilier trop long ou trop lourd, il est préférable de disposer au préalable d'une partie de la somme à investir.

Cet apport personnel peut provenir de différentes sources :

  • des économies placées sur un produit d'épargne (Livret A, contrat d'assurance vie, Plan Epargne Logement...)
  • un déblocage anticipé de l'épargne salariale
  • une donation ou un prêt familial
  • un prêt relais si vous disposez déjà d'un bien immobilier que vous souhaitez vendre

Un apport rassurera votre banquier quant à votre capacité à épargner et vos possibilités de remboursement. Vous pourrez ainsi négocier des conditions de prêt avantageuses.

Les aides à l'accession

Certains prêts immobiliers permettent de compléter un financement grâce à un dispositif de remboursements plus souples ou des taux préférentiels.

Réservés à la résidence principale, parfois même au premier achat (primo accession), ils sont accessibles sous conditions (ressources de l'emprunteur, performances énergétiques du logement...) :

Prévoir les frais annexes

Au-delà du prix du bien, un achat immobilier génère un certain nombre de frais :

  • les frais d'agence. Ils représentent souvent un pourcentage du prix de vente
  • les frais de notaire, qui englobent sa rémunération, les taxes et d'autres dépenses (bureau des hypothèques, cadastre, géomètre…)
  • les garanties exigées par la banque : hypothèque, caution...
  • l'assurance emprunteur associée au crédit immobilier


plus de 75 000 logements neufs en France (T1, T2, T3, T4...) Recherchez votre logement