Logispret Menu
Imprimer

Le prêt In Fine : idéal pour l'investissement locatif

Le prêt in fine est une formule d'investissement à la fois immobilier et financier. Les avantages de ce type de crédit sont essentiellement fiscaux. Ils conviennent donc particulièrement aux contribuables fortement imposés, souhaitant réaliser un investissement locatif ou acheter une résidence secondaire.

Les principes du prêt In Fine

Le crédit in fine permet un mode de remboursement original : contrairement au prêt amortissable classique, l'emprunteur rembourse le capital dû en une seule fois, à la fin du contrat de prêt. Les mensualités sont donc moins importantes puisqu'elles ne servent qu'à rembourser les intérêts et les primes d'assurance liées au prêt.

L'emprunteur qui perçoit déjà des loyers peut déduire de ses revenus fonciers le montant de ces intérêts.

Au terme du prêt, l'emprunteur peut revendre le bien immobilier ainsi financé. Mais il est plutôt recommandé de se constituer, tout au long de la durée du crédit, une épargne sous la forme d'un placement associé (ou "adossé") : assurance-vie, bon de capitalisation... L'épargne constituée permettra de rembourser le capital emprunté.

Emprunt et fiscalité

Déficit foncier

Si les intérêts du prêt in fine sont supérieurs aux revenus locatifs de l'emprunteur, cela engendre un "déficit foncier" qu'il va pouvoir imputer sur ses revenus imposables.

garanties

L'établissement prêteur exige souvent une garantie sous la forme d'une assurance invalidité-décès. Cette assurance couvre non seulement les mensualités mais aussi le capital. En cas d'accident de la vie, les éventuels successeurs disposent d'avantages importants :

  • en cas de décès de l'emprunteur en cours du prêt, l'assurance décès rembourse la banque
  • les héritiers récupèrent le bien immobilier financé et l'assurance-vie, qui engendre moins de frais de succession.


plus de 75 000 logements neufs en France (T1, T2, T3, T4...) Recherchez votre logement